Sosies en folie, 2e édition

 Saint-Jean-sur-Richelieu – 19 février – Près de 2500 spectateurs en ont eu plein la vue cette fin de semaine sur la scène du Théâtre des Deux-Rives. Réunissant 450 danseurs et 13 sosies de l’École secondaire Marcellin-Champagnat, la deuxième édition de Sosies en folie peut dire mission accomplie.

Le concept de Sosies en folie, qui s’inspire de l’émission Lypsync Battle, a permis à 13 éducateurs d’incarner une personnalité musicale connue. Cette année, The Tramps-Disco Inferno (Nathalie Lamarche), Les Rita Mitsuko (Isabelle Germain), Marie-Mai (Jolyane Daigle), Bryan Adams (Émilie Surette), Céline Dion (Caroline Laplante) Cindy Lauper (Claudine Cholette), Madonna (Geneviève Deshaies), J. Balvin (Antoine Pennet), Justin Timberlake (Martine Aubé-Vandal), Sia (Karine Robitaille), Mes Aieux (Thomas Hodgson), Marilyn Manson (Paul-Claude Bérubé), Kesha (Anasthasia Wallack) se sont succédé sur scène. Les éducateurs avaient rejoint les groupes de danseurs de l’école depuis janvier pour apprendre les chorégraphies concoctées par les trois chorégraphes de l’école, Caroline Cyr, Marie-Hélène Labonté et Karine Lemay.

En plus des danses avec les sosies, le spectacle était complété par des trois medleys (Sucré, Nostalgie, Vices et vertues) qui regroupaient chacune des troupes de danse. Les troupes Adodanse, Adodanse pointes, Rock à la MC et celle du chorédrame Chicago ont complété le programme de la soirée animée à nouveau  par les éducateurs Francis Prévost, Jocelyn Gravel et Marc Antoine Sauvé.

 

Les gagnants

Soumis au vote du public et à celui d’un jury, les troupes menées par J.Balvin (Antoine Pennet et ses élèves de 3e secondaire) et Marilyn Manson (Paul-Claude Bérubé et ses élèves de 5e secondaire) ont remporté le titre de Sosies par excellence. Paul-Claude Bérubé était très fier de sa troupe de danseurs et d’avoir relevé le défi de faire un numéro de danse avec sa chaise roulante d’autant qu’il ne connaissant pas l’artiste qu’il allait interpréter. « Quand mes enfants ont su qui j’allais faire, ils m’ont dit de pas faire ça mais je ne les ai pas écoutés » raconte-t-il à la blague.

 

 Hommage à Caroline Cyr

Cette édition de Sosies en folie marquait aussi la fin d’une époque avec le départ annoncé de l’enseignante de danse et directrice artistique du spectacle Caroline Cyr. « Je ne quitte pas l’école mais je ne serai plus des spectacles de danse. Après 35 ans de spectacles, j’ai fait le tour, j’ai donné tout ce que je pouvais et j’ai envie d’explorer autre chose mais je suis très fière de l’avoir fait pour vous ».

Une vidéo rétrospective concoctée par un complice de Caroline, Serge Dupré, a permis de revoir le parcours de l’enseignante qui a lancé le programme de danse à l’école il y a 23 ans. « Avec seulement 8 élèves » précise Marie-Hélène Labonté enseignante de danse. Cette dernière a tracé un vibrant portrait de sa collègue devenue complice et amie. Karine Lemay, qui complète le trio des enseignantes de danse a complété l’hommage en dansant son message qu’elle avait préalablement enregistré. « Je n’aurais pas été capable de te dire ça en direct, mais je savais que je pouvais te le danser ». L’enseignante, reconnue pour son immense sourire et sa capacité à détecter le talent et le faire ressortir chez les autres, ne peut dire que mission accomplie après toutes ses années.

Ce fut une édition forte et riche en émotions pour tous les acteurs de cette nouvelle mouture de Sosies en folie. Bravo à tous les artisans de ce spectacles, sosies, danseurs, chorégraphes, chorégraphes invités (Anne-Sophie Fugère, Mariuz Ostrowski et Mathieu Camiré) animateurs, équipe technique et d’encadrement, spectateurs, vous avez été au cœur de cette réussite.